Faut il aller/acheter dans un salon du chiot ?

Si il fallait donner mon avis sur la question faut il aller dans un salon du chiot ou acheter un chiot dans un salon du chiot ? En un seul mot, la réponse serait NON ! Et voici pourquoi…

Avant d’acheter ou d’adopter un chiot il est important au préalable de se renseigner, que ce soit sur la race du chien, sur ses besoins, sur ce que cela va impliquer dans votre quotidien… S’imaginer que le salon du chiot va nous aider à prendre la bonne décision, à mieux choisir est illusoire, au contraire, vous risquez de faire une grosse bêtise dans le choix de votre compagnon idéal. Il vous faut être vigilant et vous poser les bonnes questions, voici en quoi un salon du chiot peut vous aider et en quoi il peut être un piège.

Un seul lieu réunissant plusieurs races canines

Le salon du chiot permet de réunir des dizaines d’éleveurs, en un seul lieu vous pourrez ainsi voir des centaines de chiens mais attention à ce que cela ne vous embrume pas l’esprit, attention à bien garder les idées claires et à ne pas faire d’erreur. Si vous faites une erreur, c’est le chiot qui va en pâtir, alors votre choix doit se faire selon votre profil et votre mode de vie, selon ce que vous pouvez lui offrir. Peut-être que votre emploi du temps ne vous permet tout simplement pas d’avoir un chien. On ne choisi pas une race de chien parce qu’elle est à la mode, on la choisi parce qu’elle est en adéquation avec votre mode de vie, adaptée à votre quotidien. Selon le temps libre que vous avez, selon si vous êtes sportif ou non, selon ce que vous avez à lui offrir en terme de budget activité, éducation, santé, alimentation…

Si ces salons offrent au visiteur la possibilité de rencontrer une multitude de races, encore faut il que les éleveurs vous donnent les bonnes informations. Il est donc essentiel avant de vous rendre dans ce genre d’exposition de vous renseigner sur les races, sur leurs caractéristiques, leurs caractères, leurs besoins… Diversifier les avis est préférable, cela évite d’avoir uniquement l’avis du “vendeur”… Car le vendeur reste un vendeur et son avis peut-être parfois très subjectif…

Un évènement qui vous permet de rencontrer les éleveurs

Comme expliqué plus haut, cet évènement va vous permettre d’entrer en contact avec les éleveurs, d’engager la discussion, de découvrir leur manière de travailler, d’avoir des renseignements sur les conditions d’élevage, et idéalement de voir les parents des chiots mis en vente. Pour être certain de choisir un bon élevage, la meilleure chose à faire est de s’y rendre, de faire une visite pour vous faire votre propre idée sur les infrastructures, la vie des chiens reproducteurs, l’arrivée des chiots…

Rendez-vous sur l’élevage

Avant d’acheter un chien chaque futur propriétaire devrait se rendre au moins une fois à l’élevage d’où provient son futur chiot. Cela permet de rencontrer les géniteurs, qui ne sont généralement pas présents sur les salons, les voir en vrai vous donnera un bien meilleur aperçu qu’une simple photo. Cela donne également une bonne idée du gabarit du chien une fois adulte, de son comportement, de ses besoins. Sur place vous pourrez également converser davantage avec votre éleveur, il pourra répondre à vos questions, pourra vous donner des conseils, le tout dans un cadre bien plus appréciable qu’un salon avec sa foule et ses aboiements. Se rendre sur l’élevage vous permettra aussi de voir si les animaux sont traités correctement et si ils vivent dans des conditions décentes.

Si l’éleveur refuse ou essai de vous décourager lorsque vous demandez à visiter son élevage canin, posez vous des questions, ou plutôt fuyez ! Un bon éleveur n’a rien à cacher, si il est fier de son activité il a tout intérêt à vous la présenter concrètement et correctement !

Attention aux dangers/risques de l’achat compulsif

Principe du salon du chiot, des centaines de bébés chiens trop mignons que vous avez trop envie de câliner… A cela ajoutez vos enfants qui vous matraquent le cerveau pour que vous repartiez avec l’une de ces petites peluches… Et vous, vous êtes prêt à faire une grosse bêtise : Faire un achat compulsif. N’achetez jamais un chiot sur un salon, prenez le temps de la réflexion, une fois l’euphorie passée, vous vous rendrez compte que vous avez bien fait de résister, car une fois le chiot à la maison, ce n’est pas comme un objet que l’on peut se faire reprendre/rembourser/échanger… Il est important de garder en tête que de choisir le salon du chiot comme sortie du week-end avec ses enfants n’est pas nécessairement une bonne idée, sauf si vous arrivez à maintenir le cap en étant raisonnable et êtes convaincu que la frustration est une bonne chose pour votre enfant.

Certaines pratiques commerciales dont il faut se méfier

Attention aux marchands de tapis, j’entends pas là, ceux qui sont capables de vous vendre un chien comme si il vous vendez une voiture ou n’importe quel objet, certains voient en effet les salons du chiot comme des espaces de ventes où il leur faut réaliser le maximum de ventes en un temps imparti.

Si un éleveur (ou plutôt un vendeur) tente habillement de forcer l’achat, abandonnez l’idée de lui acheter un chiot. Ce genre de personnage utilise plusieurs méthodes pour arriver à ses fins, il peut par exemple vous dire qu’un autre client est intéressé par le même chien que vous, qu’il ne vous faut pas tarder à vous décider sinon le chiot sera vendu. L’autre technique, plus discrète mais toute aussi abusive est de vous mettre le chiot dans les bras, ou dans celui de vos enfants si il sent que cela peut vous décider plus rapidement. D’autres vous certifieront que c’est le chiot qu’il vous faut, qu’il est parfaitement adapté à votre mode de vie, méfiez vous cela n’est peut-être pas vrai, d’où l’importance de se renseigner au préalable sur la race présélectionnée. Encore une fois, prenez votre temps, vous allez accueillir dans votre famille un être vivant doué de sensibilité, pas de précipitation, pas de choix non raisonné !

Il y a évidemment de très bons éleveurs, des professionnels passionnés, veillant à la bonne santé de leurs reproducteurs, choisissant avec attention les familles adoptants leurs chiots, vantant les atouts d’une bonne relation avec son chien grâce à une bonne éducation dès son plus jeune âgeMalheureusement comme dans tout métier, il y a aussi des escrocs, guidés uniquement par l’appât du gain… Si un éleveur de salon a fait plusieurs centaines de kilomètres pour venir vous vendre ses chiots, demandez vous si le suivi de chaque chiot est important pour lui, demandez-vous si il fera la distance mois après mois pour voir l’évolution du chien. Soyez vigilant avec les éleveur multi-races, notamment ceux qui ont choisi toutes les races à la mode, un professionnel de l’élevage ne choisit qu’une race dont il est spécialiste et surtout passionné. Un bon éleveur ne fait pas les salons du chiot, il n’a pas besoin de ça, sa réputation et le bouche à oreille font qu’il n’a aucun mal à placer ses chiens dans de bonnes familles.

Des manifestations commerciales (Et lucratives)

Contrairement au salon de l’adoption, le salon du chiot est un marché, un business très lucratif pour les organisateurs et pour certains “vendeurs”. Si ces foires ne permettaient pas de dégager un profit confortable, ces manifestations commerciales n’existeraient pas. Et malheureusement qui dit argent ne dit pas toujours bonnes pratiques et bonnes intention…

Des salons du chiot sont organisés un peu partout en France par des sociétés d’événementiels spécialisés. Ces sociétés louent des salles, vendent les emplacements aux professionnels du chien (Quelques dizaines d’euros le mètre de stand) et font payer l’entrée du salon au public. Un peu de communication via des affichages dans la ville où a lieu le salon, un peu de publicité sur les grands axes des communes voisines et le tour est joué.

Toujours vérifier la provenance ainsi que les papiers administratifs des chiots

Tous les organisateurs ne sont pas toujours très regardants sur la provenance des animaux, ils ne vérifient pas toujours les documents administratifs de tous les chiots. Pour vous éviter les mauvaises surprises, pour vous éviter d’alimenter un trafic, pour vous éviter d’entretenir de la maltraitance dans des fermes à chiens, soyez extrêmement vigilant. Il est important/obligatoire/essentiel de vérifier les documents de l’animal : Le certificat vétérinaire, le passeport, le carnet de santé, la carte d’identification, le certificat de cession, les vaccinations (primo-vaccination), l’inscription provisoire au LOF, les tests de dépistages, l’immatriculation et le certificat de l’éleveur…

L’idée n’est pas de vous faire peur mais de vous faire prendre connaissance d’une réalité, le trafic d’animal existe bel et bien, sur les réseaux sociaux, sur les sites de vente en ligne comme le bon coin mais également dans les animaleries et dans certains salons du chiots… Les chiots provenant de fermes d’élevages ont été élevés dans des conditions déplorables, ne sont généralement pas sevrés et développent la plupart du temps troubles du comportements et maladies…

Grille d’évaluation d’un salon du chiot : Faites vous votre propre avis

Voici quelques critères qui vous aideront à définir ce que serait un bon salon du chiot : Ce serait avant tout un salon où l’on ne peut pas repartir directement avec un chiot, un salon où l’on peut juste prendre contact avec l’éleveur pour ensuite aller le rencontrer à nouveau dans son élevage. Ce serait également un salon où l’on ne peut pas toucher ou caresser les animaux, parce qu’il ne s’agit pas de peluches mais aussi pour éviter tout risque sanitaire et transmission de maladie contagieuse comme la toux du chenil, la parvovirose …

Mon conseil : Ne pas acheter de chiot dans un salon du chiot, et même ne pas y aller du tout… Quelque soit le salon, n’importe ou en France qu’il s’agisse du salon de Nice, de Cannes, ou de Paris,… Préférez vous rendre directement dans un élevage réputé près de chez vous ou mieux encore ADOPTEZ dans un refuge et faites une bonne action 🙂





Comparateur assurance santé chien

Votre éducateur et comportementaliste canin
Prendre RDV avec l'éducateur-comportementaliste

Vous avez envie d'une véritable complicité avec votre chien et souhaitez un accompagnement sur mesure pour son éducation ? Qu'il s'agisse d'un chiot ou d'un chien adulte, je me tiens disponible. ✉ Contacter l'éducateur

Destruction, aboiements, problème de sociabilité, agressivité, prédation, anxiété, ... Vous êtes dépassé par les évènements, demandez de l'aide et obtenez les conseils d'un comportementaliste canin !Contacter le comportementaliste

Dresseur au dressage coercitif

Autre cas malheureusement trop fréquent : Vous avez confié votre chien à un dresseur utilisant les méthodes de dressage punitives et aujourd'hui vous ne reconnaissez plus votre fidèle compagnon ? Des méthodes douces sont possibles pour (avec du temps et de la patience) redonner confiance à votre chien. Qu'il soit devenu extrêmement agressif ou excessivement craintif, vous pensez que c'est peine perdue ? Même si la situation vous semble désespérée, ce n'est probablement pas le cas, sachez que je me tiens disponible afin de vous venir en aide.

Cela peut peut-être vous intéresser ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Trouvez un professionnel près de chez vous


(Alpes-Maritimes / 06) : Nice | Grasse | Antibes | Cannes | Monaco

(Aude / 11) : Carcassonne | Castelnaudary

(Haute-Corse / 2B) : Bastia | Borgo | Corte | Furiani

(Haute-Garonne / 31) : Toulouse | Colomiers | Tournefeuille | Muret | Blagnac | Plaisance-du-Touch | Cugnaux

(Garonne / 33) : Bordeaux | Pessac | Mérignac | Talence | Bègles | Villenave d'Ornon
Saint-Médard-en-Jalles | Gradignan | Le Bouscat | Eysines | Bruges | Floirac | Cestas | Ambarès-et-Lagrave
Dans le bassin d'Arcachon : Arcachon | La Teste-de-Buch | Gujan-Mestras | Andernos-les-Bains

(Ille-et-Vilaine / 35) : Rennes | Fougères | Vitré | Betton | Cesson-Sévigné

(Loire-Atlantique / 44) : Nantes | Saint-Herblain | Rezé | Vertou

(Loiret / 45) : Orléans | Montargis | Pithiviers | Malesherbes

(Puy-de-Dôme / 63) : Clermont-Ferrand | Issoire | Riom | Thiers

(Seine-et-Marne / 77) : Nemours

(La Réunion / 974) : Saint-Paul | Le Port | La Possession


Vous êtes éducateur ? éducatrice ? comportementaliste ? Rejoignez le réseau d'Educateur-Canin.com et intégrez l'annuaire.

Participez à l'une de nos conférences, masterclass, webinaire... Faites appel à notre consultant.


Devenir éducateur comportementaliste canin (Formation) :
Alpes-Maritimes (06)

Ressources & informations :
Confinement | Dressage & Education | Santé & Hygiène | Voyage & Transport | Chiens à l'adoption | Chien perdu
Sports canins | Parcs & espaces canins | Salon du chiot | Loi & Législation | Race & LOF | Internet & TV | Livres


© Educateur-Canin.com 2021 | Mentions légales | Plan du site | Forum | Stage(s) | Emploi(s)